vendredi 3 juillet 2015

Confusion de terme

Récemment, je devais me rendre dans un magasin spécialisé pour acheter un produit fixatif, histoire de protéger au mieux une aquarelle destinée à être exposée quelque temps à l'air libre. Au moment de commander le dit produit, j'ai repensé à mes débuts en peinture, il y a bien longtemps, en Hollande. En fait, à l'époque, j'avais fait une série de dessins au fusain, et là aussi, le fixatif s'imposait. Comme j'en étais encore aux balbutiements en langue hollandaise, j'ai tout de même réussi à demander un "laxatif" à la vendeuse, pour fixer mon dessin au fusain. Etonnamment, elle a tout de même compris ce que je voulais, en me gratifiant d'un fameux éclat de rire. Contagieux bien sûr, puisque je souris encore de cette anecdote. J'espère que vous aussi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire